Passée par la Droguerie pour acheter un mètre de passepoil fluo, j'en suis ressortie avec un métier à tisser les perles et de la rocaille (et le passepoil, sauvée!).

Emilie a voulu que je le monte de suite pour le tester. Bon Ok. Sauf qu'elle a vite déchanté quand elle a vu qu'il fallait prévoir un minimum le dessin du bracelet avant de se lancer. Puis elle perdu définitivement patience quand elle m'a vu jongler entre les fils qu'il fallait tendre sur le métier.

Quand j'ai été finalement prête, elle était partie faire un bracelet brésilien, me laissant seule devant des tas de perles de rocaille et le métier.

 

Trop dur.

 

 

IMG_8034

IMG_8033

 

IMG_8036

Ah ah, la bonne blague: à gauche, une aiguille à enfiler les perles, à droite une aiguille à coudre.

Visez un peu la finesse de l'aiguille: extra pour les perles, moins pour passer le fil dans le chas (et pas le chaT, merci pour la pauvre bête).

 

IMG_8039

IMG_8042

 

Le résultat me plaît. La rocaille est par contre un peu trop irrégulière à mon goût, mais ça donne un style très artisanal.